Rentrée de touche pour TOUS les Footballs (LE BALLON EST-IL SORTI ?)

Rentrée de touche (foot à 11 ou à 8)
et FUTSAL ou Beach Soccer.

Une image vaut 1000 mots. Tout est dit dans la vidéo. En 19 secondes on peut éviter de se faire confisquer le ballon par un coup de sifflet de l’arbitre. C’est si simple de faire « une touche » comme il faut !

A noter que le joueur qui lance le ballon doit être hors du terrain, mais pas au-delà de la main courante. ATTENTION ses pieds doivent être hors du terrain ou sur la ligne de touche ! ! !

On peut noter aussi (dans la séquence vidéo ci-dessus) le renvoi immédiat du joueur qui reçoit le ballon, vers le joueur qui a effectué la rentrée de touche. C’est souvent la plus rapide et la plus efficace façon d’inverser le sens du jeu en direction du but adverse… Même si le ballon recule de quelques mètres.

Où envoyer le ballon ?
– Vers l’avant ?
– A mon niveau ?
– Vers l’arrière ?

Ce sont les bonnes questions et ta réponse est importante, car elle va donner consistance à la phase de jeu qui suit.

  • RENTRÉE DE TOUCHE Vers l’avant

    il y a 2 possibilités soit sur ton partenaire, soit au-delà de ton partenaire (dans l’espace entre ton partenaire et le but adverse).
    • Sur ton partenaire 3 possibilités
      • dans ses pieds. C’est la solution choisie dans la vidéo ci-dessus. On l’a dit, renvoyer à l’envoyeur, est une bonne façon de se remettre dans le sens du jeu car le joueur qui reçoit la balle étant dos au but, il est souvent compliqué « d’effacer » l’adversaire qui est dans son dos. Compliqué ne veut pas dire impossible !
      • sur sa poitrine – ça marche. Mais le temps qu’il amortisse le ballon et que celui-ci descende au sol, il faut être capable de le protéger ce ballon. Sinon on a perdu la possession, n’est-ce pas ?
      • sur sa tête (s’il est grand et habile de la tête c’est une bonne solution). Il va pouvoir déborder facilement son adversaire (qui est dans son dos généralement), en orientant simplement le ballon là où il préfère aller. On devrait en tirer avantage…
    • RENTRÉE DE TOUCHE au-delà de ton partenaire, vers l’avant.
      • C’est ton lancer qui fait la différence. Si tu as de la puissance (et de la précision) et que tu peux mettre dans l’espace (soit par dessus, soit à droite, soit à gauche et que ton partenaire sait en profiter (grâce à votre synchronisation et à votre connivence). C’est génial ! ça « efface » l’adversaire direct et ça crée une brèche dans la défense adverse, en direction du but…. Très efficace !
  • Rentrée de touche à mon niveau

    • Pourquoi pas ? Mais souvent un peu plus faible comme choix. Un peu moins dynamique.
    • Pour la destination du lancer, on a les même possibilités que vers l’avant : tête, pieds, poitrine.
  • Rentrée de touche vers l’arrière

    • C’est une bonne solution
      • parce qu’elle met tout de suite mon partenaire dans le sens du jeu (face au but adverse).
      • le receveur peut me renvoyer le ballon ou l’envoyer en jeu court ou en jeu long vers un de nos partenaires (y compris le gardien).
      • on peut lancer une attaque efficace, en fonction des forces et faiblesses de l’adversaire.

En clair, apprendRE à lancer le ballon là où tu veux et FAIRE la rentrée de touche comme il convient en fonction du jeu et des adversaires EST UNE ARME REDOUTABLE.

Et si tu es le receveur. Apprendre à synchroniser ton appel / contre-appel avec le ou les lanceurs de ton équipe c’est super aussi…

Et moi qui suis défenseur ?
Que dois-je faire sur rentrée de touche ?

Forts de ce que nous venons de voir,
ton rôle de défenseur consiste à :
  • lire très vite la volonté du receveur
  • l’empêcher de bien contrôler
  • le gêner pour relancer le jeu
  • et lui barrer la route vers ton but.
Le tirage du maillot, n’étant pas une action autorisée
(sanctionnée par l’arbitre d’un coup franc direct)
il te reste à user des arguments légaux
essentiellement ton corps.
Soit tu peux intercepter le ballon de la tête ou du pied, mais en général le receveur a l’avantage d’être plus près que toi du lanceur. C’est donc rarement possible.
Il te reste deux moyens classiques :
  1. empêcher le receveur de se positionner où il est bien pour recevoir et pour jouer le ballon.
  2. couper la trajectoire du joueur (en contestant le ballon sinon tu risques d’être sanctionné d’un coup franc indirect pour obstruction). C’est ce que j’appelle pourrir le ballon. Pour un défenseur « pourrir le ballon » est un art utile. C’est savoir rester debout et présent, sans faire faute, mais en éloignant l’adversaire de la trajectoire idéale qu’il souhaite prendre.
 Bon, il ne vous reste qu’à faire de belles remises en jeu après sortie en touche, avec de grosses oppositions tactiques et techniques entre les deux équipes… Mais sans pousser ni tirer (maillot ou corps de l’adversaire avec la main ou le bras). C’est interdit !

La rentrée de touche en FUTSAL
et Ligne Franchie ou pas ?

Le principe est simple. La ligne est franchie si aucune partie du ballon ne surplombe plus la ligne. Que ce soit la ligne de BUT ou une ligne de touche.
La particularité du Futsal c’est que la rentrée de touche se fait avec le pied.
Et au Beach soccer, c’est que l’on a le choix soit au pied, soit à la main.
Au Futsal comme au Beach Soccer, en plus, on n’a que 5 secondes pour remettre la balle en jeu et les adversaires doivent se tenir à 5 mètres au moins du ballon.
#FootEyesTuVois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *